laGaronne.com
le portail de la Garonne

La qualité des eaux

Polluants spécifiques

 

EcologieFonctionnement du TDBLe SAGE Vallée de la Garonneles stations choisiesles partenaires

Les Polluants spécifiques

 

Certains polluants spécifiques sont utilisés pour évaluer le bon état écologique. Ces substances sont celles qui sont le plus fréquemment détectées dans les eaux de surface et les sédiments. Elles sont au nombre de 9.
  • polluants non synthétiques : arsenic, chrome, cuivre, zinc (mesurés dans l'eau, sous forme dissoute),
  • polluants synthétiques, utilisés comme pesticides (5 molécules).

Toutes ces substances ne doivent pas dépasser une valeur seuil spécifique, appelée « norme de qualité environnementale » (NQE). Les valeurs prises en compte sont les moyennes annuelles.
D'autres polluants chimiques sont mesurés dans le cadre de l'évaluation de l'état chimique.

 

Etat Tendance

Satisfaisant 

Préoccupant

Alarmant

 Non renseigné

SO : Sans objet

NC : Non créé

Augmentation

Stabilité

Diminution

SO : Sans objet

NC : Non créé

  Réoartition bon état / mauvaise état
 % de stations en bon état
Année d'observation
 
Polluants spécifiques : nombre de stations selon les différents états et % global

81,3%
2017 Détail

Le fonctionnement du tableau de bord "Qualité des eaux"

Cette partie du tableau de bord qualité dédié aux "Polluants spécifiques" est structurée autour du facteur suivant :

Polluants spécifiques

Certains polluants spécifiques sont utilisés pour évaluer le bon état écologique

 

Définition descripteurs / indicateurs

Les indicateurs fournissent une donnée qualitative ou quantitative qui est comparée à un objectif (seuil) afin d'évaluer la situation de tel ou tel aspect. Ils possèdent un système de notation débouchant sur un "état". Cela implique la détermination des objectifs et état de références fixés avec l'ensemble des partenaires.

A l'inverse, les descripteurs sont créés lorsqu'il est impossible de place des seuils. Il s'agit donc d'indicateurs dépourvus de référence et donc d'état. La donnée est ainsi représentée telle quelle avec une information de tendance.

Définition du pourcentage de station en état de référence

Ce chiffre représente le pourcentage final de l'état de référence mis à l'indicateur. Cela permet de situer la tendance générale de l'indicateur.

Exemple :

Définition et légende des états

 Très bon état

Bon état

Etat moyen

Etat médiocre

Mauvais état

SO : Sans objet

NC : Non créé

: Répartition entre le bon et le mauvais état. Le bon état comprends les états "très bon état", "bon état". Le mauvais état comprends les états "état moyen", "état médiocre" et "mauvais état".

Période de mise à jour

Les mises à jour des indicateurs ou descripteurs sont pour la plupart annuelles. Toutefois certains d'entre eux peuvent être plus espacés dans le temps pour des raisons de non disponibilité de la donnée ou pour une meilleure interprétation des variables étudiées.

Le bassin de la Garonne

LE PERIMETRE DU SAGE VALLEE DE LA GARONNE : UN TERRITOIRE COHERENT

Le périmètre du SAGE de la Vallée de la Garonne comprend le lit majeur du fleuve et l’ensemble des terrasses façonnées au Quaternaire. Il s’étend sur 442 kms, de la frontière espagnole à l’amont de l’agglomération bordelaise. Il couvre une superficie de 7 545 km² et concerne plus d’un million d’habitants.

S’il n’est pas un bassin versant complet, le périmètre du SAGE de la Vallée de la Garonne constitue un espace cohérent du point de vue hydrographique et hydrogéologique (nappes phréatiques associées au système de terrasses), un espace de développement économique et un axe de communication majeur entre les Pyrénées et l’Aquitaine.

DESCRIPTIF ET OBJECTIFS :

Le SAGE Vallée de la Garonne est un outil de planification et de gestion efficace de la ressource en eau sur la Vallée de la Garonne. Il est élaboré par une Commission Locale de l’Eau (CLE). L’objectif du SAGE est de retrouver le bon état des eaux et des milieux aquatiques. Quatre points de vigilance majeurs ont été identifiés par le SDAGE (Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux, document de cadrage du SAGE Vallée de la Garonne) : les conditions de gouvernance, la réduction des pollutions, le déficit caractérisé en eau, la préservation et le restauration des écosystèmes aquatiques. 

La CLE est une instance de concertation composée de trois collèges :
- élus des collectivités territoriales et des établissements publics locaux ;
- représentants des usagers de la ressource en eau ;
- représentants de l’Etat et de ses établissements publics ;

METHODOLOGIE DE MISE EN PLACE :

Mettre en place un SAGE comporte trois phases :

• Une phase préliminaire : définition d'un périmètre et mise en place de la Commission Locale de l'Eau (CLE)
• Une phase d'élaboration, en cours : conception du document en lui-même (de l'état des lieux à l'approbation du Schéma)
• Une phase de mise en œuvre : application des mesures et des orientations contenues dans le SAGE (10 ans environ).

LES CHIFFRES CLES DU SAGE GARONNE :

Le territoire du SAGE Vallée de la Garonne, c’est...

... près de 1,5 million d’habitants
... 2 régions (Aquitaine et Midi-Pyrénées)
... 7 départements (Haute-Garonne, Hautes-Pyrénées, Gers, Tarn-et-Garonne, Ariège, Lot-et-Garonne, Gironde)
... 20 sites Natura 2000
... 110 à 170 millions de m3 de déficit en eau en étiage
... plus de 250 km de canaux (canal de Saint-Martory et canal latéral à la Garonne)
... 808 communes
... près de 1000 cours d’eau, approchant les 6000 km de linéaire
... près de 2500 km² de zones naturelles, dont 900 km² de zones à potentiel humide
... 7545 km² de superficie, comprenant le lit majeur de la Garonne et sa nappe alluviale cernée par les terrasses

Les stations choisies

Stations représentatives en Haute-Garonne :

Code de la Sation
Nom de la station
5183970      La Garonne au Plan d'Arem
5161500
     La Garonne au Syndicat Centre et Nord
5162800      Le Canal de St-Martory. amont du L'Herm
5163140      Le Bras inférieur Garonne dans Toulouse (rocade sud)
5175400      La Garonne au Pont vieux de Muret
5175800      La Garonne à Marquefave
5178000      Le Salat à Roquefort
5180900      La Garonne à Boussens (Pont de la D13)
5181000      La Garonne à Labarthe Inard
5181200      Le Job au droit de Juzet d'Izaut
5181900      Le Lavet à Villeneuve de Rivière
5183900      La Garonne en aval de la Pique
5183930      La Pique à Cier de Luchon
5156700      La Garonne à Ondes
5159300      Le Courbet à Brax
5161000      La Garonne en aval de Toulouse
5161900      La Garonne à Blagnac
5161950      Le Touch à St-Michel du Touch
5162500      Le Touch en aval de Fonsorbes
5162520      La Saudrune à St Lys
5162600      Le Touch à Bérat
5163000      La Garonne dans Toulouse (St-Pierre)
5163290      La Garonne à l'entrée dans Toulouse
5174000      La Garonne en amont de l'Ariège
5175100      La Louge à l'aval du Fousseret
5177000      La Garonne à Cazères
5177600      La Garonne à Boussens (Pont de la déviation de la N117)
5181600      Le Ger à Boutx
5181800      La Garonne à Valentine
5155000      La Save à Grenade
5159000      L'Aussonnelle à Cornebarrieu
5159400      L'Aussonnelle à Léguevin
5163700      La Saudrune à l'aval du Bois Vert
5158700      L'Aussonnelle à Seilh

Stations représentatives en Tarn-et-Garonne :

Code de la station
Nom de la station
5154800      La Garonne à Mauvers
5117000      La Garonne à Lamagistère
5118900      L'Ayroux à St Michel
5118950      La Garonne à St-Nicolas de la Grave
5119000      Le Tarn à Moissac
5119030      Le ruisseau de Bartac à Moissac
5151975      La Sère à Castelmayran
5152000      La Garonne à St-Aignan
5153000      La Gimone à Lafitte
5154350      La Tessonne à Bourret
5154400      Le Lambon à St-Sardos
5154450      La Nadesse à Verdun sur Garonne
5154500      La Garonne à Verdun / Garonne
5154580      Le ruisseau de Marguestaud au niveau de Verdun-sur-Garonne
5118893      Le Camezon au lieu dit Lamarion
5154250      La Garonne à Bourret

Stations représentatives en Lot-et-Garonne :

Code de la station
Nom de la station
5083650      L'Ourbise au moulin de Picon
5111900      La garonne à Colayrac St Cirq
5112000      La Garonne en aval d'Agen
5112170      La Masse d'Agen en amont du Pont-du-Casse
5080960      La Gupie
5080990      Le Ruisseau de la Ville à Ste-Bazeille
5081000      La Garonne à Couthures
5082000      L'Avance au Pont des Sables
5083300      Le Trec à Longueville
5083350      La Canaule à Longueville
5083500      Le Trec de la Greffière au niveau de Birac sur Trec
5083550      La Canaule au niveau de Labretonie
5083575      Le Ruisseau de Pichagouille au Mas d'Agenais
5083580      La Garonne au Mas d'Agenais
5083585      Le Tolzac à Varès
5083588      Le Tolzac de Monclar au niveau de Grateloup
5083700      L'Ourbise à Caubeyres
5083800      Le Lot en aval d'Aiguillon
5104000      La Garonne en amont du Lot
5104500      La Grande Baïse en aval de Vianne
5111500      La Garonne à Port Ste-Marie
5111530      La Masse de Prayssas
5112150      La Masse d'Agen au confluent avec la Garonne
5113000      La Garonne en amont d'Agen
5115950      La Séoune au confluent avec la Garonne
5116600      L'Auroue à Caudecoste
5080940      Le Caubon à Castelnau sur Gupie
5083400      Le Manet au niveau de Virazeil
5083587      Le Ruisseau de Loubet à Villebramar
5111650      Le Bourbon à Laugnac
5112210      Le Mondot à Agen

Stations représentatives en Girondes :

Code de la station
Nom de la station
5075900      L'Euille à Laroque
5076050      Le Ciron dans sa partie aval
5074600      La Pimpine en amont de Lastrene
5074700      Le ruisseau de Moulinan à Quinsac
5074800      Le Saucats à La Brède
5074900      Le Gat-mort à St Selve
5074920      Le Gat Mort à Villagrains
5075000      La Garonne à Le Tourne
5075200      Le Lubert en amont de Langoiran
5075250      Le Grand Estey au niveau de Haux
5076000      La Garonne à Cadillac
5077900      Le Beuve à Castets en Dorthe
5077950      Le Beuve à Bazas
5077995      Le ruisseau de Sauviac à St Cème
5080900      Le Lisos au niveau de Noaillac
5075800      Le Ruisseau de Machique à Ladaux
5076010      Le ruisseau de St-Cricq à Cerons
5077850      Le Baupomme à St Martin de Sescas
5077945      Le ruisseau de Carpouleyre à Brouqueyran

Les partenaires

L'Agence de l'eau

Cet établissement public met en œuvre la politique de l’eau définie par le comité de bassin Adour-Garonne qui regroupe des représentants des collectivités territoriales, des services de l’Etat et de tous les usagers de l’eau et des milieux aquatiques. L’Agence intervient pour rétablir le fonctionnement naturel et équilibré des milieux. Aux côtés des services de l’Etat, son soutien technique et financier permet de faire évoluer les pratiques pour que toutes les activités puissent s’exercer dans le respect des milieux aquatiques afin de rétablir leur bon état.

Le SMEAG

Le Syndicat mixte d’études et d’aménagement de la Garonne est un Etablissement public qui rassemble des élus des régions et départements riverains, qui œuvrent pour une Garonne solidaire afin d'assurer une qualité de vie aux populations riveraines. Le SMEAG s’occupe de la Garonne dans toutes ses dimensions, notamment pour qu’elle soit accueillante pour les poissons migrateurs :

  • Protection et restauration des habitats : le Sméag assure la concertation et la planification des actions dans le cadre de Natura 2000 notamment,
  • Soutien d’étiage /plan de gestion d’étiage Garonne-Ariège : Le Sméag organise les réalimentations de soutien d’étiage afin de maintenir les niveaux d’eau nécessaires pour éviter les conflits entre usages et la détérioration du milieu aquatique.. Il alerte les autorités en cas de crise.
  • Qualité de l’eau : le Sméag surveille l’évolution des paramètres vitaux (dont oxygène et température).
  • Poissons migrateurs : Le Sméag est l'animateur du groupe Migrateurs Garonne, qui pilote la mise en œuvre sur le fleuve du plan de gestion des poissons migrateurs. Son action a pour mission d’orienter, par la concertation, tous les travaux au mieux des réalités scientifiques et économiques et des intérêts locaux. 
  • Le Sméag participe à la mise en œuvre du SDAGE, outil de planification dans le domaine de l’eau adopté par le Comité de bassin. Il anime l’élaboration du SAGE « Vallée de la Garonne

L'ONEMA

L’Office national de l’eau et des milieux aquatiques a été créé en avril 2007 pour favoriser la gestion globale et durable de la ressource en eau et des écosystèmes aquatiques, et atteindre les objectifs européens de bon état écologique. Il développe la connaissance sur l’état et les usages des écosystèmes aquatiques, des ressources en eau et contribue à leur surveillance ainsi qu’au contrôle de leurs usages. 
Chargé d’apporter un appui aux acteurs publics pour la conception et la mise en œuvre des politiques de l’eau, l’office participe de son expertise à l'élaboration d'une stratégie nationale et aux orientations de gestion relatives aux poissons migrateurs.